Forum médiéval-fantasy inspiré de l'univers de Claymore
 
AccueilS'enregistrerConnexion
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
999 € 1299 €
Voir le deal

 

 Le froid, c'est le mal (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dante

Dante


Le froid, c'est le mal (Libre) Empty
MessageSujet: Le froid, c'est le mal (Libre)   Le froid, c'est le mal (Libre) Icon_minitimeMar 8 Jan - 1:18

Des pas....le bruit est lent, lourd, semblant dérivé contre les murs de la grotte, des goutte d'eau coulant le long des stalactite, tombant dans des flaques qui resonne dans cette endroit, un mur de givre se trouvant aux fond, de craquement puis plus rien juste une voix, l'origine est inconnue mais elle s'approche.

- Hummmm, il y a une bonne odeur ici, peut être des tripes d'un homme qui c'est retrouvé la coincé par le froid

C'est un Yoma qui a un petit creux, il s'approche du mur et toque, il renifle et remarque qu'une forme se distingue dans la glace, il frappe et casse un morceau, un bras et le haut du corps d'un homme sort de la glace, il tremble, c'est moi, ma libération, j'aurai préféré autre chose qu'un Yoma, il me renifle et se lèche les lèvres, il me dégoute.

-Hoooo, mais c'est un claymore mâle, c'est rare ça, en plus il est même pas éveillé, qu'elle joie ça va être de te dévorer les entrailles

Il rapproche son visage du miens, je sourit, il me croit sans défense, qu'elle idiot, c'est ça la faiblesse des Yoma, leur assurance, ils sont trop sûr d'eux et cela leur porte préjudice, d'ailleurs je ris doucement, c'était bon de voir à quel point ils se croyaient puissant, tsss......, pathétique bestiole sans cervelle ou aux neurones très peu développé, des animaux qui n'ont aucune vergogne à tuer un innocent.

- Tu devrai faire plus attention à ton adversaire, il ne faut jamais sous estimé un claymore.

Je profita de son moment d'inattention pour sortir l'épée courte cacher dans ma manche et taillader l'horrible tête et corps du monstre qui ne comprenait pas ce qui lui arrivai, ce fut une énorme giclé de sang violet qui coula à flot, se répandant rapidement sur le sol, passant sur les fissure de la pierre et du gel recouvrant les murs pendant que je me dévouais à me libérer, ou avoir accès à ma vrai armes, mais le changement brutal de température qu'eu subit mon corps fit en sorte de me faire vomir, la sueur commença a perler sur mon front tandis que les 3/4 de mon corps était encore prisonnier de ma prison de givre. Je pris une grande inspiration et entrouvrit ma bouche pour hurler.

- À l'aide, je suis prisonnier de cette foutue glace
Revenir en haut Aller en bas
Zakk

Zakk

Alignement : Chaotique Neutre
Allégeances : Alliance de l'Ouest
Masculin
Feuille de personnage
Rang: 2
Puissance:
Le froid, c'est le mal (Libre) Left_bar_bleue2150/2760Le froid, c'est le mal (Libre) Empty_bar_bleue  (2150/2760)
Caractéristiques:

Le froid, c'est le mal (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Le froid, c'est le mal (Libre)   Le froid, c'est le mal (Libre) Icon_minitimeJeu 10 Jan - 23:09

PNJ
SIRIA
Le froid, c'est le mal (Libre) Siria_10
La Mort Rouge



Le regard doré de la "jeune" femme parcouru les cimes nacrées. Et bien que le temps écoulé depuis son dernier passage en ces terres gelées ne soit pas si important que ça, elle avait l'impression que cela appartenait désormais à une autre époque.
Cela devait également être son cas à lui. Son ami et allié, Zakk, l'Ombre Noire... avait fait une rencontre ici, par le passé. Elle-même y avait assisté, et savait qu'aujourd'hui au fond de lui, l'éveillé regrettait de ne pas avoir été présent pour sauver la femme dont il avait fait ici la connaissance.
Celle-ci avait cependant trouvé la mort alors que Zakk avait quitté le continent, et il se sentait coupable pour cela. Siria le savait, bien que lui ne l'admettrait sans doute jamais. Elle l'avait lu dans ses yeux lorsqu'elle le lui avait annoncé.
Mais aujourd'hui toutefois, c'était un passé d'autant plus lointain qui l'avait fait venir ici.




Parcourant la piste recouverte de neige le long d'une falaise, l'ancienne guerrière continua à avancer vers son objectif. Zakk était en quête de Solon, ex-numéro six... le tout premier chiffre unique à s'éveiller dans l'histoire de l'organisation. Ce que l'Ombre Noire ferait de lui ensuite... tout dépendrai de la cible en question.
Après un rapide interrogatoire de l'un des sbires de Solon, lui ayant indiqué la présence de son maître ici même en ces monts, Zakk avait fait revenir Siria de l'Ouest du continent afin qu'elle l'aide à fouiller les montagnes d'Alphonse.


Aujourd'hui, la Mort Rouge se dirigeait vers sa quatrième caverne de la journée... après avoir parcouru plusieurs sommets et villages, la plupart déserts ou uniquement peuplés d'éveillés indépendants et quasiment retournés à l'état sauvage.
De toutes les manières, c'était à peu près ce à quoi se limitait la population d'Alphonse en ces temps troublés. Trouver Solon, surtout si celui-ci se cachait, n'allait pas être de tout repos.



Déjà les hurlements du vent lui rapportaient-ils les sons d'une autre horde d'éveillés.
Tiens donc. Il semblait qu'il s'agissait cette fois d'un groupe d'au moins cinq d'entre eux. Bien que ce genre de rassemblement devienne de moins en moins rare depuis la formation de l'armée d'Isley, elle décida néanmoins d'aller jeter un coup d’œil. Sans doute l'un des membres de cette bande aurait-il quelque-chose à lui apprendre. Après tout, une horde telle que celle-ci devait bien avoir un territoire auto-attiré certes, mais qu'ils devaient sûrement surveiller. Un autre groupe de la même importance que celui qu'elle recherchait devait être connu des autres, plus petits, car ceux-ci devaient garder leurs distances. Dans le cas contraire, cela signifierai que les troupes de celui qu'elle et Zakk recherchaient, ne vaudraient finalement pas le coup. Bien sûr, l'hypothèse que la petite bande de mâles quelle entendait, soit directement en contact avec sa cible.
L'on pouvait toujours espérer.



Au milieu des monstrueux râles au loin, elle en perçut un autre... de nature tout aussi non-humaine, mais néanmoins différent. Il s'agissait, comprit-elle rapidement, d'un cri de yôma... d'un cri de douleur.
Une victime de plus sans doute, des êtres au sommet de la chaîne alimentaire en ces terres. Les guerrières de l'organisation ayant, officiellement du moins déserté ces terres,ce devait être cela.
Aussi, était-elle sur le point d'ignorer la chose lorsque...


" … uis prisonnier de cette foutue glace ! "


Une voix humaine... appelant à l'aide ?

Une lueur d'étonnement vint perturber la froide, mais naturelle impassibilité de ses yeux.
Restait-il donc des humains survivants dans la région ? À moins qu'il s'agisse d'un éveillé pris au piège par d'autres... ou même s'ennuyant et tendant le genre de piège pervers qui donnait à Siria l'envie d'arracher la tête au perpetrateur. Enfin... il fallait dire que plus rien ne l'étonnait de la part de ses congénères ayant laissé leurs pulsions prendre le dessus.


Devait-elle donc ignorer cet appel au secours ? Ou prendre le risque ?
Autrefois, elle ne se serait jamais posé la question. Il fallait dire qu'à cette époque, le sort des autres... quels qu'ils soient, l'indifférait totalement. Mais depuis qu'elle avait rencontré Zakk...


Elle hésita encore quelques secondes.
L'instant suivant, elle se dirigeait vers l'origine de l'appel.





La caverne qu'elle pénétra était assez humide, et semblait étrangement plus chaude que celles qu'elle avait visité plus tôt. Celle-ci, devait avoir beaucoup été fréquentée... et de toute évidence, possédait depuis un certain temps, un résident permanent.
Son regard , planté dans celui de l'inconnu coincé dans la glace, brillait intensément d'une lueur dorée dans l'obscurité.


Cet homme n'avait pas l'odeur d'un éveillé.
Un guerrier mâle ?
Si c'était bien le cas, ce ne serait pas le premier qu'elle rencontrait qui avait résisté durant tous ces siècles à l'éveil... bien que celui qu'elle avait eu l'occasion d'observer, avait passé tout ce temps sans user de son énergie yômesque, lui épargnant ainsi un trop grande tentation.
Le cas de celui-ci, semblait similaire dans ce même sens : coincé dans la glace, les occasions de dépasser sa limite ne devaient pas avoir été des plus nombreuses.


Le dévisageant longuement, elle demeura fidèle à sa nature peu loquace.


" Qui es-tu ? " Finit-elle par dire.
Le calme de sa voix n'avait d'égal que son ton glacial.


Immobile, telle une statue au centre de la caverne, Siria attendit la réponse de l'inconnu.



_________________
Le froid, c'est le mal (Libre) Zakk_s14
Revenir en haut Aller en bas
Dante

Dante


Le froid, c'est le mal (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Le froid, c'est le mal (Libre)   Le froid, c'est le mal (Libre) Icon_minitimeSam 2 Fév - 20:09

La caverne, il faisait plus chaud, plutôt....j'avais plus chaud, je me sentais mieux, je ne tremblais presque plus, je regarda ma main droite qui fut rouge à cause de l'extrême froideur de la glace, ce fut ensuite ma main gauche que je regarda, celle ci prisonnière du gel, c'était sans doute la chose la plus gênante qui m'arriva, entourer de Yoma, prisonnier de la glace et....mort de faim, j'ai l'impression de ne pas avoir manger grand chose depuis des siècle, je désespérais de trouver une quelconque aide dans ce lieu isolé, je me retrouva donc a continuer de creuser puis par arrêter, pourquoi ? J'en avais marre, j'avais pas assez de force pour détruire la glace qui restait et encore moins avec une simple épée courte, en gros....j'étais dans la merde et jusqu'au cou, autant dire que ça sentait mauvais pour mon état actuel, je grogna doucement, réfléchissant à plusieurs possibilité pour m'échapper quand tout d'un coup, une femme entra dans la grotte, d'un coup ma réflexion est passer de "Comment m'échapper de ce trou" à "Comment je vais faire pour l'avoir dans mon lit celle la" même si je sentais que cette demoiselle risquait plus d'être un danger qu'autre chose, je resterai sur l'idée de tester la dureté de son postérieur et de sa poitrine, même dans la glace, je garde les bonnes habitude.

Je réfléchissais toujours, comment l'avoir dans mon lit, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu ce genre d'amusement, et cela me manquais, je sourit quand je vis ses yeux ambre, je sondais ses yeux, on dit souvent que les yeux sont les fenêtres de l'âme, bah la......, j'aurai préféré sonder autre chose. J'allais l'aborder avec finesse et poésie, mais la jeune femme me prit par surprise et me devança, elle commença à parler.

- Qui es-tu ?

Je souris avant de ricaner silencieusement, qui j'étais.....euh.....bonne question, du moins sur le moment, je me souvenais de rien, alors je ferma les yeux, tentant de retrouver et de se souvenir d'une bribes du passé, je restais fixé quand d'un coup je me souviens, je m'appelais Dante, ça, c'est le prénom, après....je me souviens d'avoir eu un surnom, un officiel et plusieurs autres pas très classe, l'officiel, c'était..."Le Salvateur Aérien" , tandis que les autres, euh....je crois que c'était "La chose", "Le monstre" et encore "l'étranger", avec ses information, j'avais les réponses à la question de la jeune femme, d'ailleurs, elle n'avait rien dit sur la couleur de mes cheveux et celle de mes yeux, alors que ma tenue disait clairement que j'étais un claymore
Bref...j'allais enfin reveler mon identité.

- Je suis Dante, salvateur aérien, monstre et chose.

Comment ce décrire en quelque mots, je regardais le sol, toujours étranger, toujours loin, et la faim tiraillant mon estomac dont le contenu fut vider précédemment, je regarda en détails les yeux de la jeune femme, avant de chercher un corps, ou ce qui peut en rester, mais rien, nada, le vide, même pas un os, je ne savais pas si je devais être joyeux ou attristé, je sourit doucement, ne pas montrer ce que je ressent, montrer une facade.

- Tu sais, ton expression refroidit l'atmosphère, déjà qui fait pas chaud, ça serai bien aussi que tu vienne m'aider, c'est pas comme si j'étais prisonnier de la glace et une dernière chose, qu'elle est le nom de la charmante femme en face de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le froid, c'est le mal (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Le froid, c'est le mal (Libre)   Le froid, c'est le mal (Libre) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le froid, c'est le mal (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Claymore RPG :: Les évènements passées... :: Archives :: ACTE II :: Chapitre unique avant refonte globale - octobre 2014-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser